Assurance Pavillon

Assurance habitation : Assurer un pavillon en banlieue parisienne

Assurer son habitation est obligatoire. Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous devez souscrire une assurance pour protéger votre logement et ses habitants. Et pour cause, vous allez devoir faire face à de nombreux imprévus : qu’ils soient extérieurs (catastrophes naturelles, vandalisme…) ou intérieur (fuites d’eau, incendies, blessures…), les assurances vous permettent de vivre chez vous, plus sereinement.

Le cas de la banlieue parisienne

L’achat d’une maison en banlieue parisienne fait rêver les franciliens. C’est encore plus vrai depuis la crise sanitaire qui a forcé les parisiens à revoir leurs priorités en termes d’habitat. En 2021, les franciliens recherchent des pavillons capables de leur offrir un espace extérieur comme un jardin ou une terrasse mais aussi capable d’héberger leur nouveau mode de travail : le homeoffice. 

Aujourd’hui, 7 recherches sur 10 en Ile de France concernent une recherche de maison à la location ou à l’achat. 

Il est d’usage de souscrire à son assurance après avoir trouvé son logement (location ou achat).

Pour les heureux nouveaux propriétaires qui ont réussi à mener à bien leur recherche de pavillon, il faut désormais se pencher sur la question de l’assurance habitation

L’assurance multirisque habitation

Aussi appelée MRH, l’assurance multirisque habitation est un contrat pour une assurance permettant de couvrir un appartement ou une maison, contre tous les dommages matériels. On cite généralement les exemples suivants :

  • vol
  • incendie
  • explosion
  • dégât des eaux
  • bris de glace
  • etc.

Assurer son pavillon, ça couvre quoi ?

L’assurance habitation est une nécessité pour les français. 

L’assurance habitation protège contre le vol, l’incendie, le vandalisme ou les catastrophes naturelles, mais qu’en est-il des autres menaces qui ne sont pas couvertes par l’assurance habitation standard ?

Bien qu’il existe de nombreux autres types de risques auxquels les propriétaires sont confrontés au quotidien, les trois principales menaces sont le feu, la foudre et la grêle.

Si vous craignez d’être frappé par la foudre ou d’être volé sous la menace d’une arme, votre police d’assurance habitation couvrira ces événements.

Cependant, il existe d’autres cas qui peuvent être couverts par votre assurance habitation mais qui ne figurent pas dans la liste ci-dessus. Il s’agit notamment de :

  • Le cambriolage (entrée par effraction dans votre maison) : si vous vivez dans une zone à forte criminalité où vos portes et fenêtres sont fréquemment fracturées, vous devriez envisager de souscrire une couverture supplémentaire contre ce risque.
  • Les services d’urgence : Il s’agit d’une couverture importante pour toute personne qui vit seule ou avec une seule autre personne. Vous pouvez être mis en danger en cas d’intervention d’urgence à votre domicile si personne n’est présent pour vous aider. Par exemple, si la police enfonce votre porte lors d’une enquête sur un cas de disparition.
  • Actes mineurs : Cette garantie couvre les dommages matériels qui ne sont pas suffisamment graves pour justifier une demande d’indemnisation. Il est important de maintenir le coût de cette couverture aussi bas que possible car tout dommage qu’elle couvre peut être exclu de votre franchise lors d’une demande d’indemnisation. Voici quelques exemples : si vous renversez accidentellement du café sur votre canapé et que vous ne vous en rendez pas compte pendant deux mois, le dommage sera exclu de votre franchise lorsque vous présenterez une demande d’indemnisation à votre police d‘assurance habitation pour cet incident. De même, si vous renversez de la peinture sur le tapis et que vous ne vous en apercevez que plusieurs mois plus tard, cet incident sera également exclu de votre franchise si vous présentez une demande d’indemnisation au titre de cette garantie.

Les zones à risque en banlieue parisienne 

Suivant oú se situe votre lieu de résidence, il se peut que vous ne payiez pas le même montant d’assurance pour les mêmes protections. Il s’agit simplement d’un calcul selon des moyennes françaises de déclarations de sinistres. Les cambriolages sont fréquents dans votre ville ? Vous paierez plus cher, simplement parce que statistiquement, vous avez plus de chance de vous faire cambrioler. 

Comment est fixé le prix de mon assurance habitation ? 

Pour définir ses tarifs, une assurance habitation se base sur plusieurs éléments :

  • Les caractéristiques de votre pavillon : la surface totale habitable de votre maison, les dépendances, le sous-sol, un box de rangement, la superficie de votre terrain… Tout ce qui caractérise votre pavillon sera demandé par votre assurance. 
  • Les équipements : possédez-vous une cheminée ? Une cuisinière au gaz ? Une véranda ? Ainsi, n’oubliez pas qu’en cas de travaux, vous devrez en informer votre assurance, qui pourra revoir à la hausse vos mensualités.
  • Les biens matériels : à combien estimez-vous la valeur totale de vos biens ? Attention, même si vous ne possédez pas d’objet de grande valeur, ce montant va très vite quand vous avez réuni les éléments d’électroménager, d’informatique et la décoration. Ce montant doit pouvoir rembourser la totalité de vos biens en cas d’incendie par exemple. 
  • Les risques liés aux catastrophes naturelles de votre lieu de résidence (inondations, glissements de terrain…)
  • Enfin, votre adresse : en fonction de l’historique des sinistres de votre ville et département, les assurances appliquent généralement une majoration en vue des potentiels sinistres à venir. C’est le cas par exemple du département de la Seine-Saint-Denis dans lequel la délinquance est plus élevée que dans le département des Yvelines par exemple. 

L’assurance civile ou garantie responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile couvre les dommages que vous pourriez causer involontairement à des tiers.

Généralement, l’assurance habitation couvre la garantie responsabilité civile des résidents de la maison. Veillez bien à déclarer toutes les personnes qui habitent sous votre toit pour en être certain.

Quels sont les accidents couverts par l’assurance responsabilité civile ?

Qui sont les principaux assureurs ?

Voici une liste non exhaustive des principaux acteurs qui pourront vous fournir des contrats d’assurance habitation. Vous avez le choix de souscrire un contrat chez un assureur près de chez vous ou bien chez un assureur en ligne, appelés les “néo-assureurs”

  • Axa
  • Direct Assurance
  • MatMut
  • Allianz
  • Aviva
  • Homebrella
  • AMF
  • GMF
  • Assu2000
  • Maif
  • Macif
  • MAAF
  • Groupama
  • Gan
  • MMA
  • Euroassurance
  • MAE
  • Leocare
  • Luko
  • Lemonade
  • Lovys

Assurance IARD c’est quoi ?

IARD signifie« incendies, accidents et risques divers », c’est un acronyme qui regroupe tous les contrats d’assurance qui ne visent pas à protéger les individus mais plutôt les éléments matériels comme l’assurance habitation ou l’assurance automobile.

Comment assurer une véranda dans son pavillon ?

Une véranda, qu’elle soit considérée comme une dépendance ou une pièce en plus doit faire l’objet d’un avenant à votre contrat d’assurance.

Vous avez déposé un permis de construire pour réaliser une véranda prochainement ? Quel beau projet ! Malheureusement les tracas sont vite arrivés et nous vous conseillons de ne pas attendre la fin des travaux pour en parler à votre assurance. En effet, lors de gros travaux comme la réalisation d’une véranda, il est préférable que votre assurance soit au courant en cas de dommages générés par vos travaux (même si votre artisan a lui même son assurance qui pourrait couvrir certains dommages occasionnés par les travaux de votre véranda).

Quel impact une véranda peut avoir sur le prix d’une assurance habitation ?

Une veranda, lorsqu’elle est considérée comme une pièce habitable, donne lieu au recalcul de plusieurs charges. Tout d’abord, votre surface d’habitation agrandie, vous devrez vous acquitter d’un montant plus élevé pour votre assurance habitation. Ensuite, votre taxe foncière se verra très probablement ré-évaluée en fonction également. Ce sont des frais « cachés » auxquels on ne pense pas forcément lorsque l’on réalise des travaux, mais qu’il faut pourtant anticiper.

Enfin, sachez qu’assurer une véranda ne pose aucun problème auprès de tous les assureurs du marché.

Pavillon ou maison ? 

Historiquement, un « pavillon » désigne un bâtiment consacré aux loisirs. Il s’agissait alors d’une structure isolée qui servait généralement d’annexe à d’autres bâtiments plus importants. Au fil des années, les modes d’habitation ont évolué pour finalement devenir une petite maison destinée à la classe moyenne. Il en existe énormément dans les banlieues des grandes métropoles comme la métropole parisienne.

La différence entre la maison individuelle et le pavillon vient également de leur localisation. Une maison se situe généralement dans une commune urbaine, parfois attenante à d’autres bâtiments. Le pavillon, lui, se trouve surtout en zone périphérique des grandes villes comme Paris ou Lyon. C’est pourquoi on entend régulièrement le terme de pavillon de banlieue. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *