grave de ciment

Terrasse : Faut-il réaliser une dalle de grave de ciment ?

Le type de sol : les sols meubles, les dalles de béton, le gravier

Poser une terrasse bois sur plots réglables en PVC et lambourdes, est recommandé sur plusieurs types de sols (généralement des sols qui ont des irrégularités sans être totalement accidentés) :  

  • Dalle en béton,
  • Gazon stabilisé (plus de 2 ans)
  • Toiture avec étanchéité,
  • Ancienne terrasse en dallage / carrelage,
  • Sol stabilisé avec du gravier, du sable.
  • Les plots réglables en PVC permettent de ventiler la terrasse sous la structure. Ils sont économiques et rapides à mettre en œuvre.

Un sol meuble est un sol non stabilisé, composé de remblais ou d’autres éléments qui ne sont pas intégrés au sol de manière durable. 

Une dalle en béton c’est un endroit de votre jardin généralement, sur lequel du béton a été coulé et (normalement) mis à niveau pour représenter une base saine sur laquelle reposer des éléments lourds qui ont besoin d’être stabilisés (terrasse, cabane de jardin).

La réalisation d’une dalle en béton est incontournable lorsqu’il s’agit de poser un carrelage. Elle est d’ailleurs conseillée pour supporter d’autres revêtements y compris pour poser des lambourdes sur plots ou au sol.

La stabilité : un facteur de longévité pour sa terrasse.

Parmi les erreurs les plus fréquentes lorsque l’on réalise une terrasse sur plots, figure en première place les défauts de stabilité.

En effet, une terrasse posée sur un sol qui n’est pas bien préparé sera une terrasse avec des défauts sur le long terme. Les lames qui se décalent, ou se déchaussent, une pente qui se crée, nombreux sont les risques. 

Qu’est-ce que le grave de ciment ?

La grave ciment est tout simplement un mortier sec qui répond à la composition suivante : calcaire de type 0/30 mélangé à du ciment.

  • du calcaire du 0/30 à raison de 1 m3
  • du ciment, à raison de 3 ou 4 sacs

Ensuite, il faut mélanger le tout à la pelleteuse à sec.

Si le calcaire est un peu humide, ce peut être suffisant pour bien le mélanger.

Il est utilisé fréquemment comme couche d’assise dans la réalisation de voiries. C’est une couche stabilisatrice pour tous vos éléments de construction.

Lorsqu’il sèche, il a presque les mêmes atouts que le béton.

Pourquoi utiliser du grave de ciment ?

Le grave de ciment est utilisé pour faire un remblaiement de sol, par exemple pour :

On utilise le grave de ciment pour remblayer le sol. Un remblaiement de sol est particulièrement indiqué pour renforcer son terrain avant de faire une allée menant à votre maison par exemple. 

Ainsi, il est commun d’utiliser du grave de ciment pour une sous-voirie, si on souhaite consolider une zone un peu fébrile.

Le grave ciment permet également de créer une couche de revêtement : ici, on procède à un cailloutage puis à la pose de grave de ciment et enfin un coulage de béton sur 15 cm. 

On utilise le grave de ciment pour combler les trous ou les imperfections de terrain sur un chantier. 

Utiliser le grave ciment c’est créer un sol dur et compact qui ne désagrège moinsrapidement.

Comment poser du grave ciment ? 

Appliquer du grave ciment se passe en 3 étapes :

  • D’abord la fabrication (calcaire de type 0/30 mélangé à du ciment). 
  • Ensuite la pose qui fonctionne comme l’application d’un béton classique a la différence que le mélange est sec. 
  • Enfin, la pose de grave de ciment passe obligatoirement par un phase de dameuse qui permettra à la dalle de durer dans le temps. Le mélange se durcira au contact avec le sol. 

Où acheter du grave de ciment ?

On peut réaliser son grave de ciment soi même directement ou bien se fournir en centrale.

  • Aller chercher son grave de ciment en centrale à béton nécessite d’avoir (ou de louer) un camion. On peut utiliser le grave de ciment aussitôt et passer un coup de cylindre.
  • Fabriquer directement chez vous ou sur le chantier le grave de ciment en suivant les instructions de fabrication énoncées un peu plus haut

Quelles alternatives existe-t- il au grave ciment ?

Lorsque l’on construit une terrasse sur un sol meuble il existe une solution appelée vis de construction. Ces vis vous permettent de gagner en stabilité pour vos lambourdes de terrasse en allant chercher de la profondeur dans le sol. Cette technique est également utilisée pour les terrasses sur pilotis. 

Bien sûr la dalle de ciment classique est également une solution pour poser une terrasse sur plots. Avec l’inconvénient de son avantage, c’est à dire un support très durable qu’il vous sera difficile de retirer au moment de revoir votre aménagement extérieur. 

Les erreurs les plus fréquentes lorsque l’on pose sa terrasse

  1. Opter pour un revêtement de sol non adapté

C’est une évidence, le revêtement pour la terrasse doit être adapté à l’extérieur. Par exemple, si vous choisissez un revêtement en bois, il doit subir un traitement spécial. Quant au carrelage, il doit être ingélif pour éviter qu’il se fissure.

  1. Ne pas consulter la copropriété et la législation de sa ville

Engager des travaux d’aménagement sur la terrasse peut parfois être soumis à quelques règles, notamment pour l’installation d’une pergola, d’une cabane ou d’un abri. Notre conseil : consulter la copropriété et la législation de sa ville avant de démarrer les travaux ou l’aménagement.

  1. Ne pas sélectionner les bons matériaux

Lors de la construction de votre terrasse, vous aurez le choix entre plusieurs matériaux : des lames composites aux lames de bois, en passant par des dalles béton ou bois… Le bois est un matériau aussi complexe qu’élégant, il vous faudra donc faire très attention au choix en fonction de votre lieu d’habitation. Les essences de bois sont classées en fonction de leurs propriétés hydrofuges (de 1 à 5).

N’oubliez pas non plus que vous pouvez vous faire aider par un artisan qui pourra vous accompagner sur la réalisation de cette dalle de grave de ciment. Mais attention aux arnaques 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *