Verrière sur mesure : Comment et pour qui ?

Vous souhaitez agrandir votre maison sans pour autant vous lancer dans de gros travaux ? Avoir une pièce en plus baignée de soleil ? Pour gagner des mètres carrés supplémentaires, une verrière peut-être LA solution. Et comme chaque projet est différent, les fabricants proposent des verrières sur mesure qui s’adaptent à vos contraintes !

Les verrières traditionnelles 

Qu’est-ce qu’une verrière ? 

Une verrière est une cloison légère qui permet soit de gagner quelques m² dans une maison, soit d’ouvrir les espaces. Dans le cas d’un extension, elle peuvent aller au-delà des 60m², elles sont généralement accolées à la maison et représentent une source importante de lumière de part sa structure vitrée. 

Les verrières se sont démocratisées au fil des années, permettant aux familles de gagner de l’espace et du confort sans lancer de travaux de maçonnerie. À tel point qu’il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour construire sa propre verrière sur mesure !

Verrière ou véranda ?

On les confond souvent à juste titre. Elles sont tout de même très proche même si un élément important les distingue : 

La verrière est intégrée dans le bâti existant. Elle vient agrandir un salon par exemple. Il faut savoir que le prix d’une verrière est souvent plus élevé qu’une verrière car souvent “sur-mesure”, donc plus complexe.

La verrière, elle, vient s’accoler au bâti existant. Elle va généralement venir agrandir un salon en abattant le mur de façade. Généralement considérée comme moins complexe à créer qu’une verrière notamment pour régler les sujets d’isolation et d’étanchéité.

Quels matériaux pour une verrière ? 

De la même manière que les portes d’entrée ou les fenêtres, une verrière est généralement composée d’une structure bois, PVC ou aluminium. Ensuite, le toit est lui soit en aluminium, en polycarbonate ou en vitre de sécurité. 

La durabilité de ces matériaux est comparable, même si le bois vous demandera plus d’entretien que les autres pour résister sur le long terme aux intempéries. La différence se fera avec le prix, le choix du PVC étant le plus abordable. 

Quelle surface pour une verrière sans permis de construire ?

Si votre projet est de construire une verrière d’une surface inférieure à 20m², alors une simple déclaration auprès de la mairie de votre commune suffit. 

Dans le cas d’une habitation en zone urbaine, le permis de construire n’est pas nécessaire jusqu’à 40 m² de verrière. 

verrière sur mesure en kit

Qui pose une verrière sur mesure ? 

Poser une verrière requiert un minimum de compétences. En effet, une verrière qu’elle soit sur-mesure ou classique, nécessite d’être parfaitement étanche afin de vous assurer tout le confort possible en été comme en hiver. Nous vous conseillons dans tous les cas de vous référer à un artisan spécialisé afin de réaliser votre verrière. Certains fabricants vous proposent de passer par leurs services pour réaliser la pose. Si votre projet n’a pas beaucoup de spécificités sur-mesure, cela peut être une bonne idée car lorsque le fabricant assure la pause, cela peut vous permettre de rallonger la garantie.

Une verrière sur mesure à monter soi-même ?

Vu le succès des verrières sur les dernières années, certains fabricants ont décidé de lancer des verrières en kit afin de pouvoir les monter le plus facilement possible. Évidemment, suivant la configuration de votre projet, il vous faudra adapter et faire du sur-mesure.

Mais alors, comment ça marche ?

Tout d’abord, il faut bien avoir en tête que c’est verrière en kit sont destinés à des projets dits “classiques”. Une extension sur un jardin, au sol, d’environ 20 m².

En suivant un configurateur en ligne, et avec l’appui d’un conseiller, vous pourrez dessiner votre verrière quasiment sur-mesure et recevoir tous les éléments de votre projet en kit. Un peu à la façon d’un meuble IKEA, il ne vous restera plus qu’à assembler les éléments : la structure, les huisseries, les fenêtres, le toit et les évacuations.

Quel prix pour une verrière sur mesure ? 

Quel budget pour une verrière de 15m² ?

Vous vous en doutez, les verrières classiques sont les moins chères. Comprenez, les verrières qui répondent aux caractéristiques en termes de taille et de matériaux que nous retrouvons le plus fréquemment : on parle ici des verrières aux murs droits, accolées aux murs de la maison.

Les verrières les plus chères sont les verrières sur mesure, comme les verrières arrondies, plus difficiles à intégrer dans le bâti.

Sachez que les prix sont différents selon les matériaux choisis :  

  • Le PVC est toujours le moins cher. Il évolue en moyenne entre 240 et 1 050€ du m2 (6 000 et 15 000€ pour une verrière 15m2).
  • L’aluminium : la fourchette de prix est entre 850 et 1 050€ le m2 (de 13 500 à 16 500€ pour 15m2).
  • Le bois : la solution la plus chaleureuse, entre 830 et 1 800€ du m2 (de 12 000 à plus de 25 000 pour 15m2).
  • Le fer forgé : Le très haut de gamme dont les prix oscillent entre 1 950 et 2 400 euros le m2 (de 30 000 à 37 500€ pour 15m2).

Pour le sur-mesure : les devis en ligne

Vous avez pour projet de créer une verrière pour agrandir ou illuminer votre maison ? Nous vous conseillons de réaliser plusieurs devis en ligne afin de vous rendre compte des prix du marché. N’hésitez pas à anticiper votre demande afin de ne pas vous faire surprendre par les délais de fabrication souvent importants chez les fabricants de verrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *